Les Tiers Lieux


le tiers-lieu ne se décrète pas mais il est possible de favoriser son essor.

Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail partagés et collaboratifs désignent des lieux de travail où la créativité peut naître entre différents acteurs, où la flexibilité répond aux difficultés économiques du champ entrepreneurial.
Ils permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise.
Ils permettent aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser des échanges grâce aux animations et évènements mis en place.

Les ingrédients

Un tiers-lieu propose tout ce qui est familier et convivial au domicile ainsi que toutes les commodités et  l’efficacité d’une entreprise. C’est la naissance du tiers-lieu, celui qui n’est ni la maison, ni l’entreprise mais qui se situe entre les deux.
Il s’entend comme volet complémentaire, dédié à la vie sociale de la communauté, et se rapporte à des espaces où les individus peuvent se rencontrer, se réunir et échanger de façon informelle.

 

Un tiers-lieu pour quoi ?

Les tiers-lieux sont des projets structurants de territoires, qui (re)dynamisent un quartier, un village. Nous envisageons ces espaces comme des lieux créant les conditions les plus favorables à l’éclosion des idées et à la coopération locale.
La mixité des compétences, des profils et des parcours est recherchée, elle se veut nourrir les lieux en diversité et dépasser l’interdisciplinarité.
Au delà du lieu, c’est à travers une programmation riche et variée que les tiers-lieux se distinguent également d’autres lieux plus proches de la colocation. Le vivier de compétences ne demande qu’à se rencontrer, se faire confiance et créer des synergies.